Linguiste, professeur (émérite depuis sept. 2013) à Bordeaux

Centres d’intérêts : la syntaxe et la sémantique du français ; la mise au point d’une analyse syntaxique modulaire (à base énonciative, articulant des structures de dépendances en prédicats et arguments, avec les structures syntagmatiques de surface, l’ordre des constituants et la hiérarchie communicative) ; syntaxe et sémantique de la négation ; questions de subordination.

Quelques indications biographiques:

Etudes universitaires à Besançon, puis Paris-Sorbonne et obtention de l’agrégation de Lettres Modernes en 1970. Séjour (1970-71) comme coopérant à l’Université Laval (Québec) avec des cours de linguistique et de stylistique sur le français.

Professeur de Lettres au lycée de Rueil-Malmaison (1972-74), cours en parallèle à l’Université de Paris-Nanterre. De 1974 à 1988, successivement assistant, puis maître-assistant et maître de conférences en linguistique et philologie du français à l’Université de Haute-Bretagne (Rennes II). De 1988 à 2013, professeur des Universités à Bordeaux (Université de Bordeaux-III, actuellement Université Bordeaux Montaigne). Professeur émérite depuis.

Travaux universitaires; doctorat en linguistique (de 3e cycle), 1975, Université de Paris-III. En 1987, doctorat d’Etat, Université de Paris-7, sous la direction de Maurice Gross (jury: M. Gross, N. Ruwet, J. Cl. Chevalier, G. Fauconnier, L. Danlos).

Carrière: professeur de 1ère classe (1996) puis de classe exceptionnelle (2005, 2e échelon, 2007). Enseignements à l’étranger: Université de Constance (Allemagne), Université d’Anvers, Université d’Aarhus, Université de Tel-Aviv, invité senior de la JSPS (Japon, principalement à l’Université de Tsukuba).

Administration: Directeur de 1999 à 2004 de l’Unité de Formation et de Recherches des Lettres à Bordeaux. Membre élu du CNU de 1995 à 2007. Fondateur de l’équipe de recherches en linguistique à Bordeaux en 1990, actuellement associée à celle de Toulouse dans l’Unité Mixte de Recherches 5263 du CNRS (CLLE-ERSS).